mercredi 31 juillet 2013

Autre-Monde T.1 : L'alliance des Trois - Maxime Chattam


456 pages

Résumé :
Personne ne l'a vue venir. La Grande Tempête : un ouragan de vent et de neige qui plonge le pays dans l'obscurité et l'effroi.
D'étranges éclairs bleus rampent le long des immeubles, à la recherche de leurs proies, qu’ils tuent ou transforment... Après leur passage, Matt et Tobias se retrouvent sur une Terre ravagée, différente.
Désormais seuls, ils vont devoir s’organiser.
Pour comprendre.
Pour survivre...
à cet Autre-Monde.








Mon avis :
Maxime Chattam est un auteur qui a fait parler de lui, et j'ai donc été intrigué. Le résumé apocalyptique et la couverture d'Autre-Monde m'ont séduite, et décidé à découvrir cet auteur, je me suis donc lancé dans l'aventure. Je n'ai maintenant plus qu'à me procurer la suite, ainsi que d'autres oeuvres de Maxime Chattam.

 J'ai adoré le début de l'histoire. Nous ne commençons pas dans un monde post-apocalyptique cette fois, mais avant. On suit Matt, Tobias et Newton quelques temps avant la Grande Tempête, bien que des signes inquiétant laissent supposer que quelque chose change dans le monde. Et très vite vient la catastrophe qui va les bouleverser. Matt assiste alors à un évènement incompréhensible, contre lequel il est impuissant, qui change le monde, sa vie tranquille. Ces éclairs bleus qu'il avait cru apercevoir faire disparaitre des sans-abris sont tout à coup devenu immense, plus terrifiants et plus impitoyables. On se projette facilement à la place de Matt, impuissant et impressionné, on ressent sa peur, on se demande pourquoi tout ceci arrive, que faire. L'auteur nous plonge vraiment face à la Grande Tempête, et face au monde qu'elle a laissé. L'aventure de Matt et Tobias est très inintéressante. Ils ne savent pas exactement quoi faire, comment est le reste du monde, où ils doivent aller, qui sont leurs ennemis. Ce sont des enfants perdus, abattu par le changement du monde qu'il connaissait, leur solitude face à ce monde. J'ai beaucoup aimé toute cette première partie.
En revanche, j'ai beaucoup moins aimé la seconde partie. C'est beaucoup plus scientifique, on en apprend beaucoup sur le nouveau monde, ses bases sont posé. Moins d'actions et moins de mouvement. Certes on avance, mais on perd le côté aventure des deux héros. Mais des objectifs sont définis, et la fin du roman annonce une suite avec beaucoup plus d'actions et d'aventure qui me plaît.

En ce qui concerne les personnages, je ne peux pas dire que je me suis beaucoup attaché à l'un en particulier mais aucun ne m'énerve non plus. J'ai apprécié suivre Matt et Tobias, et par la suite j'ai bien aimé les nouveaux personnages, même si certains me paraissaient louches.
En revanche, le trio qui se forme entre Matt, Tobias et Ambre me rappelle fortement un trio de célèbres jeunes sorciers. Entre Matt le courageux qui a quelque chose de spécial et Ambre la fille cultivée, la comparaison est facile. Mais malgré tout on arrive à les prendre comme des personnages à part entière, donc ce n'est pas des plus gênant.

En bref :
+ une première partie très intéressante, on se sent comme le héros face à la catastrophe, des personnages pas désagréable, une aventure que l'on aime suivre, une suite qui s'annonce plaisante.
- le trio de héros qui rappelle un autre trio très connu, peu d'aventure dans la seconde partie.


Citations :
"Quand un problème vous semble insoluble, alors prenez de la hauteur. Ne regardez plus ce qui est petit, regardez l'ensemble, passez du micro au macro.
 Car si vous n'avez pas trouvé la solution de l'intérieur, vous la trouverez de l'extérieur !
"

"C'est quoi la différence ? Ah, oui, ta peau est de la couleur de la terre, la sienne de celle du sable. C'est avec du sable et de la terre qu'on fait les continents, qu'on fait la Terre, non ? Alors vous êtes faits pour vous mélanger. Il ne peut en naître que de bonnes choses."


8/10

jeudi 25 juillet 2013

Coraline - Neil Gaiman


155 pages

Résumé :
La famille de Coraline vient d'emménager dans une vieille maison loin de tout, avec pour seuls voisins deux anciennes actrices à la gloire fanée et monsieur bizarre qui élève des rats. Délaissée par ses parents accaparés par leur travail, la jeune fille, au fil de ses explorations, ne tarde pas à découvrir une porte mystérieuse. De l'autre côté l'attend un monde fantastique où tout est étrangement semblable, mais en mieux...












Mon avis :
Courte lecture entre deux romans plus conséquents, j'ai adoré Coraline. Conte pour enfant effrayant, il rappelle Alice au pays des merveilles en plus structuré et plus sombre.

Quand on commence cette histoire, on entre déjà dans un monde étrange. Coraline est une jeune enfant curieuse comme beaucoup qui vit avec ses parents et des voisins âgés, perdus dans leur monde. L'ambiance est déjà posée, entre deux anciennes actrices, un vieux monsieur persuadé d'avoir des souris savantes, un grand jardin déserté et des parents souvent occupés. A travers les yeux d'une enfant, le tout n'en devient que plus étrange et sujet à l'aventure. Jusqu'au jour où la jeune Coraline plonge dans le fantastique et se retrouve confronté à un autre monde, encore plus fantastique et inquiétant. Coraline va alors vivre une vraie aventure, où elle connaîtra la peur dans un monde qu'elle voulait parfait, un rêve qui devient cauchemar.
On se laisse très vite emmener avec Coraline dans son monde, à sa place. En effet, Coraline n'est pas la narratrice mais c'est comme si l'on racontait ses pensées, l'histoire se passe du point de vue d'une enfant, et met le lecteur au même niveau. On redevient un enfant le temps d'une histoire.
L'histoire se présente comme un conte pour enfant, mais il a de quoi donner des cauchemars au plus jeunes, et au moins jeunes aussi... On ressent un certain malaise dans ce monde loufoque et inquiétant.
Le tout est bien réussi, l'auteur arrive à nous transporter dans son monde merveilleux qui nous fait revenir en enfance et nous effraie. Un conte qui rappelle les films de Tim Burton, fantastique, sombre, mais envoutant.

Le personnage principal, Coraline, est une jeune fille avec un fort caractère, qui aime l'aventure et surtout, qui se sent seule. L'histoire étant de son point de vue, on comprend très bien ce qu'elle ressent.
La panoplie de personnage qui nous est présenter est faible, pourtant ils remplissent largement l'espace. Les extravagances des voisins sont sujets à fascination et questionnement, les personnages du nouveau monde qui intriguent d'abord et se dévoilent peu à peu. Cependant, ceux qui prennent le plus de place malgré eux sont les parents de Coraline.
Les parents de l'héroïne sont peu présents, mais c'est justement par leur absence qu'ils touchent leur fille. Elle aimerait qu'ils soient là, qu'ils s'amusent avec elle. C'est ainsi que tout au long de son aventure, qu'elle va vivre à cause de son désir de les voir, on en apprend beaucoup sur ses parents.

L'univers accrocheur est mené par un style d'écriture simple et fluide, comme si l'on racontait les pensées d'une enfant. Cela nous plonge complétement dans l'histoire, au côté de Coraline.
J'ai très envie de lire L'étrange vie de Nobody Owens qui est dans ma PAL !

En bref :
+ Un univers à la fois envoûtant et inquiétant, on se sent comme un enfant, une écriture qui nous transporte, se lit d'une traite.
- eu... on en veut plus ?

Citation :
"Il ne se trouvait pas particulièrement courageux d'être resté là à se faire piquer, continua-t-elle d'expliquer au chat. Ce n'était pas courageux parce qu'il n'avait pas eu peur. Il savait qu'il n'y avait rien d'autre à faire, voilà tout. En revanche, retourner chercher ses lunettes en sachant qu'il y avait des guêpes, ça, ça faisait peur. Ça, c'était courageux." p.60
9/10

lundi 15 juillet 2013

Bilan du mois de juin

Outsh... presque un mois sans article, et le bilan de juin arrive un peu tard... J'ai malheureusement était très occupé entre déménagement, aller-retours chez papa-maman, Japan Expo... j'ai également 5 chroniques à faire ! Et je ne vous promets même pas qu'elles arriveront sous peu car j'ai encore des choses de prévu... Je tenais quand même à prendre un peu de temps pour faire le bilan de juin, et pour partager un peu ma Japan Expo.

Bilan livresque 
Lus :



 

Cinquante nuances de Grey - E.L. James *
Coraline - Neil Gaiman *
The royal doll orchestra 1-2
Autre-Monde - Maxime Chattam t.1 *
Flatland - Edwin A. Abbot *

Acquis :
☼ Zimmer Bradley Marion - Le cycle d'avalon t.1 : Les Dames du Lac
☼ Aldous Huxley - Le meilleur des mondes
☼ Wellington David - Zombie Story t.1 : Zombie Island
☼ A. Abbott Edwin - Flatland 
☼ Klein Etienne - Petit voyage dans le monde des quanta
☼ Braker Joanne - Les lois essentielles de la physique  NON COMPTÉ
☼ Gastineau Alain - Formulaire de mathématiques  NON COMPTÉ


Peu de lecture ce mois-ci, d'autant plus que je n'ai presque rien lu pendant un longue période. Au moins, j'ai assez peu eu l'occasion d'acheter et pour la première fois, avec 5 romans acquis pour 4 romans et 2 manga lus, ma PAL connait la fabuleuse variation de :

PAL : -1 !


Bilan des challenges


Mini-challenge Fantasy/Fantastique les 100 livres préférés des blogueurs 3/21 +1 -> Autre-Monde t.1






Et pour finir ce bilan assez pittoresque, le bilan des challenges n'est pas folichon non plus. Mais une avancé de 1 livre, c'est toujours mieux que 0.